Interview avec Vincent Gravier de Cycle Up

Vincent Gravier Cycle UP VALIMMO
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook

Janvier 2021 

Le Réemploi, un enjeu majeur pour améliorer le bilan carbone dans le bâtiment

Bonjour, pouvez-vous vous présenter ainsi que Cycle Up ?

Bonjour, je suis Vincent, je représente la société Cycle-Up, on est une jeune start-up de 3 ans, bientôt 17 personnes et on opère une plateforme digitale de réemploi de matériaux de construction pour l’immobilier. On se trouve sur cycle-up.fr et aujourd’hui, on agit pour sauver les matériaux de la benne.

Quels sont les enjeux du réemploi et du recyclage des déchats du BTP ?

Le BTP représente aujourd’hui plus de 70% des déchets qui sont générés en France et à peine la moitié de ces déchets, aujourd’hui sont valorisés, et on entend par valorisation cette pyramide vertueuse ou, tout en haut, on a le réemploi. Le réemploi c’est, sur un projet de déconstruction, je trouve une porte, cette porte va être réutilisée en tant que porte sur un autre projet. On a ensuite la réutilisation, je prends cette porte, je détourne l’utilisation, et je l’utilise comme un plateau de bureau par exemple, et puis enfin, j’ai le recyclage qu’on connait plus en France.

Donc tout en haut de cette pyramide, on a le réemploi, on pense chez Cycle Up, que c’est un enjeu très important, là où on a le levier de croissance le plus important aussi, et d’autant plus lorsqu’on regarde le bilan carbone et l’impact carbone d’un bâtiment depuis le début de sa conception jusqu’à sa fin de vie, la moitié de ce bilan carbone, du poids carbone d’un bâtiment est lié aux matériaux qui le constituent, c’est donc un enjeu majeur pour la France.

Quels ont été les objectifs sur le projet du site DOW de Sophia-Antipolis pour VALIMMO ?

Sur le projet DOW à Sophia Antipolis, VALIMMO nous a contacté l’été dernier. Le but était de venir d’abord identifier toutes les ressources présentes sur ce bâtiment, qui était inoccupé depuis plusieurs années, identifier les matériaux, faire un diagnostic ressources, regarder ce qui pouvait être utilisé sur d’autres projets, ce qui pouvait avoir une deuxième vie et puis ensuite, il y a toute cette phase de commercialisation venir trouver les repreneurs pour ces différents matériaux.

Quels ont été les résultats ?

Sur la base du diagnostic qu’on a pu réaliser, on a mis en vente un certain nombre de matériaux sur la plateforme cycle-up.fr et le résultat le plus emblématique, ce sont ces deux groupes froids, deux groupes techniques énormes qui font plus de 7m de long, 2m de haut, leur poids se compte en tonnes, un partenaire est venu les racheter, a amené ses propres matériels de grutage pour venir retirer ce matériel du site. Donc ce qui était un déchet pour le chantier est devenu une véritable ressource pour un autre projet.

Comment s’est déroulée la collaboration avec l’équipe de VALIMMO ?

Elle s’est bien déroulée, la preuve ce sont les résultats qu’on a pu obtenir, je dis ça parce-que sur un projet de réemploi, il est important d’avoir une collaboration de tous les acteurs de l’acte de construire, si un des acteurs ne joue pas le jeu, ne fait pas son rôle en fait, le réemploi devient impossible. Donc il y a eu une impulsion initiale qui a été portée par VALIMMO, une ambition de réemploi, et nous Cycle Up après, on intervient pour fluidifier, pour accompagner les différents acteurs, ou amener le surplus d’expertise pour permettre ce réemploi, permettre d’aboutir à la réutilisation et au réemploi des différents éléments.

Retrouvez le reste des interviews des associations participantes :

Ces articles pourraient vous intéresser

EBELIN-Stena-0289-copie

Le site tertiaire WTC rénové et écoresponsable devient ECOPOLIS Campus les Crêtes.

Avec l’acquisition de ce parc immobilier, les objectifs étaient de préparer le site aux nouvelles échéances réglementaires telles que le décret tertiaire, le décret BACS, la Loi d’Orientation Mobilité et de projeter ses futures performances énergétiques.
DCIM100MEDIADJI_0038.JPG

Solutions pour faire évoluer l’immobilier de bureaux dans le nouvel environnement réglementaire tout en préservant la valeur des actifs.

Interview de François Moison, Président de VALIMMO REIM avec Benjamin Mercuriali, Fondateur d’AEGILIM. Retour sur les enjeux de la requalification tertiaire d’Ecopolis à Sophia Antipolis.
Capture d’écran 2022-11-08 à 16.20.48

Depuis 30 ans, les investissements ont progressé de 25% en région, car ils apportent un meilleur rendement

Depuis 30 ans, il y a eu une énorme évolution en termes de bureaux en région. Pour vous donner un ordre d’idée, il est passé de 5% / 6% du volumes des transactions en France, a maintenant près de 25%.
icone triante droite orange

Nous contacter

Investisseur professionnel, entrepreneur, professionnel de l’immobilier et du bâtiment, représentant d’une collectivité ou journaliste n’hésitez pas à nous laisser un message.

Siège social 

Parc d’Activités de l’Argile – Voie E
BP 50 – 06370 Mouans-Sartoux
T_04 92 28 87 40
contact@valimmo-reim.eu

Bureau à Paris 

18, boulevard Malesherbes.
75008 – Paris.